Oiseaux de Rapa


Toutes les photos sont soumises à un copyright et ne sont pas libres de droits. Si vous souhaitez les utiliser contactez moi.

 

Puffin de Rapa 3

Puffin de Rapa, Puffinus newelli myrtae ou P. auricularis myrtae, Kakikaki, ici sur l'îlot de Rapa iti, sous-espèce voire espèce endémique de l'île de Rapa.

 

Le taxon myrtae Bourne 1959 est connu seulement des îles Australes où il a été découvert en avril 1925 par Kelsall (St. Georges Expédition). Il fut décrit à l’origine comme une sous-espèce du Petit Puffin (Puffinus assimilis). Mais le séquençage de deux individus collectés en 1974 et déposés au Muséum de Paris suggère que ce puffin est en fait apparenté au puffin de Newell de Hawaii (P. auricularis C.H. Townsend, 1890), avec une divergence de  seulement 1,3% (Cytochrome-b). Les auteurs de l’étude (Austin et al. 2004) suggèrent qu’il pourrait s’agir d’une population hybride. Il se distingue des autres puffins sombres à ventre blanc, par le blanc des flancs remontant jusque sur les côtés du croupion. Récemment, Martinez-Gomez et al. (2015) le considère comme une espèce distincte, mais ils n’ont pas analysé de matériel supplémentaire. Une étude est en cours afin de disposer de matériel de bonne qualité et sur plusieurs individus originaires à la fois de Rapa et des îles Hawaii pour analyser un plus grand nombre de gènes et mieux définir son statut.

 

Le taxon est considéré comme en danger d'extinction (EN) sur la liste rouge régionale de Polynésie française sous le taxon Puffinus auricularis myrtae (Puffin de Townsend). Il n'est pas encore inscrit sur la liste rouge internationale.

 

Pour en savoir plus :


 Austin JJ, James J, Pasquet E (2004). A global molecular phylogeny of the small Puffinus shearwaters and implications for systematics
of the little-Audubon’s shearwater complex. Auk 121:847–864

 Martinez-Gomez J.E., Matias-Ferrer N., Sehgal R.N.M. & Escalante P.  (2015). Phylogenetic placement of the critically endangered Townsend’s Shearwater (Puffinus auricularis auricularis): evidence for its conspecific status with Newell’s Shearwater (Puffinus a. newelli) and a mismatch between genetic and phenotypic differentiation. J. Ornithol.